Tokyo, il y a 100 ans

En juillet 1868, suite à la «révolution Meiji », l’empereur Mutsuhito choisit Edo comme nouveau lieu de résidence et la ville est renommée Tokyo, « la capitale de l’est ». La ville de Tokyo a été durement éprouvée dans la première moitié du XXème siècle tout d’abord par un tremblement de terre en 1923 (faisant 142 807 morts et disparus) puis par les nombreux bombardements qu’elle a dû subir durant la Seconde Guerre mondiale (plus de 100 000 morts). Une grande partie de la ville fut détruite au cours de ces deux catastrophes, entraînant à chaque fois la nécessité d’importants travaux de reconstruction. Ceci explique que, tout en ayant conservé un certain nombre de monuments historiques anciens, l’essentiel de la ville a développé une architecture particulièrement moderne. Avec 35 millions d’habitants, l’agglomération de Tokyo forme l’aire urbaine la plus peuplée au monde.

Tokyo, il y a 100 ans