Yabusame

Le yabusame est une technique de tir à l’arc japonaise pratiquée à cheval. L’archer tire des flèches sans pointes (soit sifflantes, soit avec une boule au bout) sur trois cibles. Un archer de yabusame descend une piste de 255 mètres de long à grande vitesse. L’archer contrôle son cheval principalement avec ses genoux, puisqu’il a besoin de ses deux mains pour bander l’arc et tirer. Toucher les trois cibles est considéré comme une admirable réussite. Le placement des cibles de yabusame et les cibles elles-mêmes représentent de façon rituelle la cible optimale pour un coup fatal sur un opposant portant l’armure complète traditionnelle des samourai (O-Yoroi) qui ne laisse à nu que l’espace au-dessous de la visière du casque. Le yabusame en tant qu’art martial aidait les samouraïs dans l’apprentissage de la concentration, de la discipline et du raffinement. Le Zen enseignait des techniques de respiration pour stabiliser l’esprit et le corps, donner de la clarté et de la concentration. Pour être capable de calmement, bander l’arc, viser, et tirer dans la fureur d’une bataille, et recommencer, était la marque d’un vrai samouraï qui avait maitrisé son entraînement et sa peur.

Yabusame