Saya Zamuraï

Depuis un drame personnel, le samurai Kanjuro Nomi refuse de combattre et erre avec sa fille, Tae. Traqué par des chasseurs de primes, il est capturé et un défi lui est lancé : chaque matin, pendant trente jours, il devra proposer un sketch au fils du seigneur local, réputé pour son mutisme maladif, afin de le faire rire ou sourire. S’il n’y parvient pas, Nomi devra pratiquer le seppuku. Hitoshi Matsumoto s’est imposé comme le plus original des cinéastes japonais. Son humour sarcastique et son talent hallucinant – parfaitement servi par un acteur amateur et lunaire, Takaaki Nomi – finissent même par rappeler irrémédiablement les auteurs comiques les plus illustres, de Chaplin (pour la tendresse) à Keaton (pour la mélancolie), en passant par les Marx Brothers (pour l’absurdité).

Saya Zamuraï – Hitoshi Matsumoto (2012)