Technique de l’Ukiyo-e

Les épreuves d’estampes ukiyo-e sont produites de la manière suivante :

  1. l’artiste réalise un dessin-maître à l’encre, le shita-e
  2. l’artisan graveur colle ce dessin contre une planche de bois (cerisier ou catalpa), puis évide à l’aide de gouges (marunomi) les zones où le papier est blanc, créant ainsi le dessin en relief sur la planche, mais détruisant l’œuvre originale au cours de ce processus
  3. la planche ainsi gravée ( planche de trait) est encrée et imprimée de manière à produire des copies quasiment parfaites du dessin original
  4. ces épreuves sont à leur tour collées à de nouvelles planches de bois, et les zones du dessin à colorer d’une couleur particulière sont laissées en relief. Chacune des planches imprimera au moins une couleur dans l’image finale. Ce sont les « planches de couleurs »
  5. le jeu de planches de bois résultant est encré dans les différentes couleurs et appliqué successivement sur le papier. Le parfait ajustement de chaque planche par rapport au reste de l’image est obtenu par des marques de calage appelées kento. L’encrage est obtenu en frottant le papier contre la planche encrée à l’aide d’un tampon baren en corde de bambou

 Keizaburo Matsuzaki, originaire de Arakawa-ku à Tokyo, est imprimeur depuis l’âge de 15 ans. On le voit, dans cette vidéo, créer une impression d’une oeuvre d’Utamaro (Takashima Ohisa – la serveuse de salon de thé) en appliquant 17 couleurs avec un alignement parfait. La touche finale étant un saupoudrage de mica.

Keizaburo Matsuzaki -maître imprimeur