Archives pour la catégorie Histoire

ère Meiji

Une collection de photographies colorisées prises durant l’ère Meiji (1868-1912). Cette période symbolise la fin de la politique d’isolement volontaire  et le début de politique de modernisation du Japon.

Japon – ère Meiji

Samouraï

Le terme de « samouraï »  renvoie à un individu, appartenant à la classe des guerriers, au service d’un seigneur auquel il a prêté allégeance. L’avènement des samouraïs est le résultat d’une longue gestation de l’histoire japonaise (duVIIIème siècle au XVIIème siècle). Le temps des samouraïs fut d’une durée plus modeste (du début du XVIIème siècle à 1878). Avant même la naissance de la classe des samouraïs, existait celle des guerriers (bushi ). C’est cette dernière qui forma, avec sa prise du pouvoir, ses valeurs morales et sa culture militaire, le terreau nécessaire à la constitution de ce corps d’élite.

En 1876 interdiction est faite de porter le double sabre et d’arborer le chon-mage (coiffure) privilège de la classe des samouraïs. En 1878 une grande réforme vient bouleverser l’organisation militaire. La conscription est mise en place mettant définitivement à mal la classe des samouraïs. Après quelques révoltes, ceux-ci, pour survivre, sont obligés de s’intégrer au système mis en place, en entrant dans la fonction publique (police, armée…). Ils formeront la colonne vertébrale d’un japon en plein renouveau ayant besoin d’une élite disponible et éduquée.

Le Hakama, porté en par les aïkidokas, est un héritage des samouraïs.

Les derniers Samouraïs (XIXème siècle)